Les Ateliers Berthier architecture

Un monument historique dans la ZAC Clichy-Batignolles

les ateliers Berthier architecture
les ateliers Berthier architecture
Façade sur le boulevard Berthier

La rénovation totale du nord du quartier des Batignolles et de la Porte de Clichy au début du XXIe siècle n’offre que peu d’occasions de dialogue entre l’architecture contemporaine et le patrimoine bâti. Pourtant, la présence des Ateliers Berthier au milieu de ce secteur au paysage entièrement renouvelé est une chance pour créer un nouveau morceau de ville.

C’est l’architecte Charles Garnier qui a construit ces ateliers achevés en 1898, donnant sur le boulevard Berthier, qui leur a donné leur nom, et élevés sur le terre-plein du bastion n° 44 de l’enceinte de Thiers. L’enceinte n’était pas encore désaffectée mais elle n’était plus utilisée et le ministère de la guerre avait autorisé la construction.

Une architecture fonctionnelle et recherchée

les ateliers Berthier architecture
Façade nord-ouest, le mur du bastion 44 en contrebas

C’est le seul bâtiment de type industriel construit par Garnier. La charpente est métallique pour offrir de vastes espaces de travail et un éclairage zénithal, mais la qualité des façades annonce un édifice fonctionnel peu ordinaire. En effet, un niveau en meulière supporte les parties hautes où pierres et briques composent une ornementation claire et soignée dans les pilastres, les bandeaux et dans les arcs encadrant les baies en plein cintre. Une extension en béton de chaque côté du bâtiment de Garnier a été faite par Michel Roux-Spitz dans les années 1950.

On fabriquait et on stockait ici les décors utilisés à l’Opéra construit par Garnier lui-même et achevé une vingtaine d’années plus tôt. Depuis l’incendie en 1894 du précédent bâtiment des décors de l’Opéra, rue Richer, les activités avaient été installées provisoirement au Champ-de-Mars.

les ateliers Berthier architecture

Un avenir théâtral les ateliers berthier architecture

Le lieu devient salle de répétition dans les années 1990 tandis que les ateliers s’installent en partie à l’Opéra Bastille. A partir de 2003 un espace est aménagé pour servir de salle temporaire au théâtre de l’Odéon fermé pour quatre années de travaux. Le succès du lieu permet d’en faire une salle de spectacle permanente, la deuxième scène du théâtre de l’Odéon depuis 2006. En 2016 est décidée la création d’une cité du théâtre qui réunira ici l’Odéon, la Comédie Française, l’Opéra de Paris et le Conservatoire nationale supérieur d’art dramatique. Ces grandes institutions feront du bâtiment de Charles Garnier un centre attractif du nouveau quartier Clichy-Batignolles.les ateliers berthier architecture

Les ateliers Berthier sont visibles lors de la visite du quartier des Batignolles.