Parcours à travers cinq anciennes limites de la ville

La visite des enceintes de Paris permet de voir les vestiges des enceintes qui ont existé et surtout les modifications de la ville qu’elles ont entrainées au fil du temps.

Attention, cette visite nécessite de prendre les TRANSPORTS EN COMMUN (bus et tram).

Durée : 2 heures environ.

Les enceintes de Paris, recherche d’indices

visite enceintes paris
Vestige de la tour dite Montgomery appartenant à l’enceinte de Philippe-Auguste

Rien ne reste ou presque des fortifications qui ont entouré Paris au cours des siècles, mais ces frontières ont créé la physionomie de la capitale à différentes époques. Elles ont participé à l’organisation urbaine d’une manière encore très lisible aujourd’hui.
La visite permet de déceler les traces des enceintes et d’identifier les effets de ces frontières disparues du Marais au faubourg Saint-Antoine et jusqu’au boulevard périphérique. Simples limites ou fortifications militaires, elles témoignent du développement concentrique de Paris pendant presque deux millénaires.

La physionomie des quartiers dictée par les enceintes

visite enceintes paris
La colonne nord de l’enceinte des Fermiers généraux

Partant du quartier Saint-Gervais on aperçoit d’abord l’île de la Cité, premier secteur fortifié de Paris dès l’Antiquité. L’enceinte suivante remonte au XIe siècle, il n’en reste pas de traces matérielles, mais ses effets sur le découpage des terrains demeurent perceptibles à l’observateur averti.
Cette promenade urbaine conduit ensuite au mur de Philippe Auguste, construit autour de 1200. Ce mur comporte encore d’importants vestiges qui permettent de visualiser clairement les dimensions et la forme de Paris au Moyen-Age.
Un nouveau système de défense est construit à la fin du XIVe siècle, il s’agit de l’enceinte dite de Charles V, elle est encore aujourd’hui facilement repérable, même s’il n’en reste pas d’éléments matériels.
Sur le parcours, au-delà de cette limite, déclassée et démolie sous Louis XIV, se trouve le faubourg Saint-Antoine. Le développement urbain de ce quartier s’est fait d’une façon singulière parce qu’il était hors de la ville, mais il avait une activité économique importante : l’artisanat du meuble. Lors de la visite on parcourt ce tissu urbain original, puis moyennant un bref parcours en bus, on atteint la place de la Nation où se trouve encore les colonnes de la monumentale porte du Trône qui donnait accès à Paris depuis l’est jusqu’en 1859. C’est en effet à cette date que Paris s’accroît jusqu’à l’enceinte de Thiers. Après quelques minutes en tram, la visite se termine au pied d’un vestige mal connu de cette enceinte militaire de 34 km de long, érigée dans les années 1840 et presque entièrement démolie dans les années 1920.
Attention, cette visite nécessite de prendre les TRANSPORTS EN COMMUN (bus et tram).

Tarifs

De 1 à 5 personnesforfait de 75 € pour le groupe
De 6 à 12 personnes15 € par personne
De 13 à 25 personnesforfait de 190 € pour le groupe
Visites privées de deux heures sur rendez-vous uniquement. Pas de visites programmées. Pas de possibilité de se joindre à un groupe constitué.

À propos de la visite sur Paris et ses enceintes