Une plongée dans la vie sociale du Paris du XIXe siècle. La visite des passages couverts nous introduit dans des ambiances très variées. Ces galeries à l’architecture souvent raffinée ont fait l’identité du quartier du Palais-Royal. Cette visite vous permettra de comprendre le développement de ces singulières constructions commerciales. Durée : 2 heures environ.

La visite guidée des passages couverts, un labyrinthe historique

visite guidée passages couverts - 19
Galerie Véro-Dodat

Les passages couverts sont les témoins du dix-neuvième siècle commerçant. Destinés à éblouir une clientèle nouvelle, leurs conceptions rivalisent par le décor, la disposition, le choix des emplacements. Les années 1820 voient l’apparition de la plupart de ces galeries couvertes. Leur succès a été immédiat, on venait y voir les « nouveautés », on fréquentait les libraires. L’art de faire les vitrines était nouveau à cette époque. En parcourant ces galeries, la visite permet de se représenter l’esprit du temps. L’architecture des passages est héritière du néoclassicisme, mais les prouesses techniques des verrières font aussi partie du spectacle destiné à attirer la clientèle. Les passages sont toujours des opérations commerciales. Mais, bien que conçus indépendamment les uns des autres, ils ont rapidement constitué un véritable réseau pour la circulation piétonne. Les théâtres n’étaient jamais loin des passages couverts, un divertissement accompagnant l’autre. Lors de la visite, l’accent est mis sur les raisons historiques de ces constructions originales.

Les passages couverts, un théâtre de la vie sociale

visite guidée passages couverts
Galerie Vivienne

La fonction sociale des passages, leur intérêt architectural et urbain, leur atmosphère désuète et unique seront les fils conducteurs de cette visite. Des premières rues à arcades aux galeries les plus soignées, la visite explore tous les types de ces lieux si typiques de la Rive-Droite, la rive des affaires et du divertissement. En écho aux passages proprement dits, le circuit emprunte les galeries du Palais-Royal où, quelques années avant la Révolution, ont fonctionné les premières commerces abrités par les arcades de Victor Louis. La Bourse, les Grands-Boulevards : tous ces lieux sont le théâtre de la vie parisienne du XIXe siècle et les passages couverts leur donnent un tour romanesque. Cette visite est à la fois une flânerie et une promenade historique et urbaine.

Les passages couverts, un patrimoine longtemps oublié

Quand, dans la deuxième moité du XIXe siècle, les grands magasins ont pris leur essor en s’installant près des nouveaux centres urbains qu’étaient les gares, les passages ont peu à peu sombré dans l’oubli. Beaucoup ont été fermés, certains même démolis. Après cent ans de léthargie et d’abandon, une attention nouvelle leur a été portée. Le classement et la rénovation de la plupart d’entre eux leur ont donné un nouveau souffle à partir des années 1970.

Les passages parisiens sont aussi une partie de l’identité européenne du XIXe siècle, ceux de Bruxelles ont un air de famille très reconnaissable avec ceux de Paris. D’autres ont adopté un autre échelle, comme la galerie Victor-Emmanuel II à Milan.

Tarifs

Visites privées de deux heures sur rendez-vous uniquement (pas de visites programmées, pas de possibilité de se joindre à un groupe constitué).

De 1 à 5 personnesforfait de 75 € pour le groupe
De 6 à 12 personnes15 € par personne
De 13 à 25 personnesforfait de 190 € pour le groupe

À propos de la visite guidée des passages couverts

La galerie Vivienne, l’aventure d’une restauration.
– Une photo de la maquette de la Galerie d’Orléans (sans sa verrière) par Regnard, conservée au musée Carnavalet. La visite permet de voir l’emplacement et les portiques qui encadraient cette galerie construite sous Louis-Philippe et démolie en 1935.

v

visite guidée passages couverts